Le chrétien et son argent

chrétien argentS’il y a un domaine aujourd’hui où les chrétiens sont manipulés et reçoivent des enseignements mensongers, c’est bien celui des finances et des offrandes. A la grande honte de l’Eglise, beaucoup de pasteurs induisent en erreur le troupeau par de fausses promesses de prospérité et bénédictions en leur imposant des lois et des obligations. Mais le plus triste, c’est que ces “malheureux” chrétiens ne se rendent pas compte que ce n’est pas là le cœur de Dieu pour eux.

 

Dans beaucoup trop d’églises, quand arrive le moment des offrandes, les chrétiens donnent de l’argent parce qu’ils s’attendent à en recevoir en abondance en retour, ou bien parce qu’ils ressentent une pression et redoutent d’aller à l’encontre de « ce que dit la Bible » ! Pourtant, existe-t-il un seul passage dans la Parole de Dieu où Jésus ou les apôtres parlent de « prospérité », au sens propre et matériel du terme ? Il est certain que Dieu a promis de prendre soin de nous (Matthieu 6 : 25-26) : cela montre Son cœur pour Son peuple, et Sa vision pour le Royaume. Mais la Bible n’est pas un manuel de techniques et de principes que les prédicateurs pourraient utiliser pour vous demander de donner de l’argent, en promettant qu’en retour on sera béni par Dieu !

AIMER JÉSUS, AIMER SON ROYAUME

Le plan de Dieu pour Son église, c’est que le chrétien ait Son cœur pour être un témoignage au milieu d’un monde incrédule. En effet, un chrétien qui aime Jésus, qui est reconnaissant pour son salut et qui a vu sa vie transformée, a tout naturellement le désir de donner. Il n’apporte pas son offrande parce qu’il doit le faire ou parce que quelqu’un lui a dit combien ou comment donner. Il ne donne certainement pas non plus uniquement pour être béni en retour, mais avant tout parce qu’il aime Jésus et Son Royaume.

Il a totalement identifié sa vie à Christ et son cœur est entièrement engagé dans la vision de Dieu pour Son Eglise. Voilà quelqu’un prêt à faire des sacrifices bien au-delà d’un quelconque pourcentage pré-établi ou d’une somme fixée à l’avance. Il sème avec joie dans le Royaume, selon ce que le Saint-Esprit lui demande de faire. Un tel chrétien peut donner avec libéralité même dans des moments d’extrême pauvreté, comme les églises de la Macédoine (2 Corinthiens 8). Il vit avec la foi que Dieu va pourvoir à ses besoins personnels, puisque que son cœur est pour le Royaume (Matthieu 6 : 33).

PROSPÉRER SELON LA VOLONTE DE DIEU

On trouve dans la Bible deux passages dont la plupart des chrétiens ont presque tous entendu parler un jour ou l’autre au sujet des offrandes et de la prospérité. A partir de ces deux références, de fausses doctrines sont entrées dans l’église car des prédicateurs les ont interprétés hors de leur contexte.

Dans 3 Jean : 2-8, nous lisons :

« Bien-aimé, je souhaite que tu prospères à tous égards et sois en bonne santé, comme prospère l’état de ton âme. »

En fait, ici, l’apôtre Jean loue Gaïus pour le cœur, l’amour et l’intérêt qu’il manifeste pour le Royaume, et pour son hospitalité envers le peuple de Dieu. N’est-il pas tout à fait normal que Jean souhaite que Dieu bénisse un homme qui a un tel cœur ?

L’apôtre Jean veut que Gaïus prospère dans tous les domaines car il sait que tout ce que cet homme recevra de la part de Dieu, il l’utilisera pour bénir ses frères et sœurs, et ce sera au bénéfice du Royaume. Alors comment se fait-il que, partant de ce contexte spécifique, on en soit arrivé à déclarer que c’est la volonté de Dieu – Son but et Son plan – que tous les chrétiens deviennent riches et qu’ils puissent tous s’attendre à recevoir au centuple en retour, à condition de donner à tel prédicateur ou tel projet ?

Ce n’est absolument pas scripturaire ! Pourtant, ce que nous pouvons dire sans l’ombre d’un doute, c’est que Dieu veut bénir et permettre à chaque chrétien qui, comme Gaïus, a un cœur pour le Royaume et manifeste l’hospitalité envers le peuple de Dieu, de prospérer, sans que cela signifie qu’il doive nécessairement devenir « riche ».

VIVRE SELON LA NOUVELLE ALLIANCE

Quand nous lisons les paroles de Jésus dans Luc 6, nous remarquons qu’Il parle dans le même esprit et avec le même cœur que Jean et tous les autres apôtres. Dans les versets 27 à 46, Il exhorte la foule à avoir un cœur différent, une vision différente… à avoir la vision du Royaume. Il demande aux gens de donner leur vie et de permettre à Dieu de les changer pour qu’ils puissent vivre selon la Nouvelle Alliance.

Dans ce contexte précis, Jésus déclare au verset 38 : « Donnez, et il vous sera donné : on versera dans votre sein une bonne mesure, serrée, secouée et qui déborde ; car on vous mesurera avec la mesure dont vous vous serez servis ». Encore une fois ce n’est pas une raison suffisante pour conclure qu’Il parle des offrandes et de la prospérité ! Ce passage parle de l’attitude de cœur qu’un chrétien doit avoir quand il cherche l’intérêt du Royaume avant toute autre chose. D’ailleurs, à la fin, Jésus dit au verset 46 : « Pourquoi m’appelez-vous Seigneur, Seigneur ! et ne faites-vous pas ce que je dis ? » Par conséquent, personne ne devrait utiliser ce verset pour nous convaincre que, du moment que nous donnons, Dieu est toujours obligé de nous bénir en retour et que l’état de notre cœur ou l’attitude avec laquelle nous agissons importe peu. C’est parce qu’ils ont été persuadés de cela qu’aujourd’hui des millions de chrétiens en sont toujours à attendre une bénédiction.

DONNER SELON NOTRE CŒUR

Permettez-moi de relever un point important : si vous vous croyez obligé de donner à Dieu, vous n’avez pas encore pleinement compris la profondeur de ce que Jésus-Christ a accompli à la croix, et la liberté qu’Il nous a acquise. Il nous a libérés. Aujourd’hui, nous sommes libres de donner selon notre cœur, selon la direction du Saint-Esprit.

Est-ce que vous vous rendez compte que, si je dois me référer à quelqu’un ou à une loi de l’Ancien Testament sous le sacerdoce lévitique pour me dire combien je dois donner, je pourrais en arriver à donner moins que ce que j’ai en fait à cœur de donner ? Quand on lit la déclaration de Paul dans 2 Corinthiens 9 : 7 en la replaçant dans son contexte, on peut voir quel genre de cœur anime le chrétien de la Nouvelle Alliance : « Que chacun donne comme il l’a résolu en son coeur, sans tristesse ni contrainte ; car Dieu aime celui qui donne avec joie. » Ce verset ne donne certainement pas l’image d’un chrétien craintif et réticent, obligé de donner parce que c’est ce qui est attendu de lui ou que le montant de son offrande sera connu.

ETRE LIBRE POUR SERVIR

Les chrétiens des églises de la Macédoine étaient capables de donner dans un état d’extrême pauvreté ; c’est le fruit d’un évangile qui les avait emmenés à donner leur vie, à renoncer à eux-mêmes, à se charger chaque jour de leur croix et à suivre Jésus. Leur générosité venait de l’œuvre de l’Evangile et non d’une manipulation émotionnelle. Ils désiraient ardemment avoir part dans un projet qui était spirituel et au bénéfice du Royaume et des autres chrétiens.

J’aimerais que vous compreniez que je ne cherche pas à ce que vous regardiez en arrière et vous posiez des questions sur la façon dont vous avez donné votre argent dans le passé et sur l’usage qui en a été fait. Mais je sais qu’il y a beaucoup de chrétiens qui recherchent la vérité. Et tout ce que je voudrais, c’est que l’Eglise, les chrétiens, connaissent le cœur de Dieu sur cette question et sache quelle est la saine doctrine selon Sa parole, afin que par Sa grâce et selon la direction du Saint-Esprit, nous puissions Le servir librement avec nos finances.

*Inspiré de l’article “The Christian & His Money”, publié dans JOY!, mensuel sud-africain. L’article d’origine résume une prédication de Miki Hardy diffusée à la radio et à la télévision dans plus de 45 pays d’Afrique et de l’océan Indien.

Publicités

A propos Administrator

Part of the CTMI | Church Team Ministries International network, spreading the message of the Cross, as the answer for the Church and our lives. We preach Jesus Christ and him crucified.
Cet article a été publié dans Ce que l'Eglise doit savoir. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s