Un Chrétien peut-il être possédé ?

possedeTous les chrétiens reconnaissent l’existence et l’activité des mauvais esprits. Mais est-il conforme au Nouveau Testament de croire que quelqu’un né de nouveau peut avoir besoin d’être délivré de démons ?

Le monde spirituel existe et il est plus puissant que ce que nous pouvons imaginer ; la possession démoniaque est réelle, on ne peut le nier. Certaines personnes sont sous le contrôle d’esprits démoniaques, mais lorsque Dieu touche leur vie, elles peuvent être transformées et délivrées en un instant. Dans les Evangiles, on voit ainsi Jésus chasser les démons et en libérer des gens. Pourtant, il faut noter que lorsqu’Il parlait, dans Matthieu 12, de la délivrance, c’était avant la croix, et Il faisait référence à une génération perverse et non à l’Eglise. On peut donc se demander si les chrétiens nés de nouveau, qui se sont repentis de leur vie passée et ont véritablement donné leur vie à Jésus, ont encore besoin d’être délivrés des démons.

NÉ DE NOUVEAU OU PAS ?

Soit quelqu’un est né de nouveau, soit il ne l’est pas ; il n’y a rien entre les deux. Avant de connaître Jésus, nous étions sous le contrôle de Satan, sous l’influence des esprits mauvais et certains d’entre nous étions même possédés par eux (Ephésiens 2 : 1-5). Lorsqu’un incroyant se repent réellement de ses péchés et qu’il croit dans le sacrifice de Jésus sur la croix, le Dieu Tout-Puissant Lui-même vient vivre dans son cœur. Colossiens 1 : 13 l’explique ainsi : « Il nous a délivrés de la puissance des ténèbres et nous a transportés dans le royaume de son Fils Bien-aimé… » Régénérée par le Saint-Esprit, la nature de péché qui nous contrôlait a été remplacée par la nature de Dieu.

Souvent, il n’est même pas nécessaire de prier pour la délivrance. L’incroyant qui se convertit est déjà tellement convaincu, disposé à abandonner sa vie à Christ, qu’il est libéré en un instant par la puissance du Saint-Esprit. Dans d’autres cas, il arrive qu’au moment de la conversion, la prière de délivrance soit nécessaire. D’ailleurs, on ne trouve pas, dans le Nouveau Testament, un seul cas de chrétien – donc né de nouveau – de la première église qui ait eu besoin d’être libéré de démons. Vous pouvez à juste titre demander pourquoi, dans ce cas, il y a autant de manifestations démoniaques dans les églises aujourd’hui. La réponse est que de nombreuses personnes viennent à l’église pour rechercher la guérison et la délivrance, pour être bénies et non pour chercher le Seigneur avant tout. Comme elles ne sont pas nées de nouveau, les esprits démoniaques continuent à contrôler leur vie. Mais des chrétiens vraiment nés de nouveau ne peuvent pas être encore sous le pouvoir des démons – à moins qu’ils ne rétrogradent au point de briser complètement leur communion avec Christ, de Le renier et d’ouvrir leur cœur et leur vie aux activités démoniaques. En effet, comment le Saint-Esprit pourrait-il vivre dans le même corps qu’un démon ?

Par ailleurs, on voit souvent beaucoup de manifestations émotionelles, parfois même « hystériques », chez des chrétiens charnels, qui ne sont pas possédés pour autant. En effet, quand le message de la croix n’est pas le fondement de notre vie chrétienne, bien vite nous acceptons toutes sortes de fausses doctrines et d’enseignements étranges, et nous accusons les démons pour tout ce qui ne va pas dans nos vies. Pourtant, la racine de beaucoup de problèmes et de difficultés attribués aux démons se trouve ailleurs.

LA CHAIR, SOURCE DE NOS DIFFICULTÉS

Cela doit être bien clair : en tant que chrétien, si j’ai des difficultés dans ma vie, cela ne veut pas dire que j’ai un mauvais esprit en moi… Cela veut plutôt dire que j’ai cédé à ma chair et à ses désirs. Bien sûr, nous pouvons être tentés, mais nous devons faire la différence entre être tenté et être possédé par un esprit mauvais. C’est seulement lorsque je renonce à moi-même et à mes désirs, lorsque que je suis prêt à renoncer à mes droits et à perdre ma vie en prenant ma croix que je peux avoir la victoire sur la tentation. Je n’ai en aucun cas besoin d’être délivré d’un démon : j’en suis déjà libéré.

LA DÉLIVRANCE N’EST PAS LA SOLUTION

Dieu a ouvert un chemin afin que nous ne nous soumettions pas à notre chair ni à ses convoitises, c’est prendre notre croix. Nos vies n’ont aucun lien avec les démons. L’Esprit de Dieu vit en nous, Il intercède pour nous et nous aide par Sa grâce à crucifier cette chair. Ce que Dieu veut faire dans nos vies au travers de la marche de la sanctification ne peut pas être remplacé par une prière de délivrance.

Ne laissez personne essayer de chasser de vous les démons de la colère, de la paresse, de la jalousie, etc. Vous ne pouvez pas non plus régler vos problèmes avec votre conjoint, vos enfants ou un autre chrétien en essayant de chasser un démon… Il s’agit là des manifestations de votre chair, ce sont  les fruits d’une vie qui n’est pas livrée au Seigneur. Aujourd’hui, de nombreux chrétiens sont découragés. Ils savent ce qu’ils devraient être mais, face à la réalité de ce qu’ils sont, ils voient seulement échecs et défaites, alors ils ont recours à la « délivrance ». Pourtant, c’est par la croix que l’on a la victoire. Soyez prêts à perdre votre vie et vous verrez des résultats. Nous pouvons être faibles dans de nombreux domaines, mais manifester malgré tout la vie de Christ… Nous sommes libres des démons, et nous marchons sur la route de la perfection, gloire à Dieu ! Pour connaître la description des œuvres de la chair, il suffit de regarder l’énumération de Galates 5 : 19-21. Vous n’avez pas besoin d’être délivrés des démons pour avoir la victoire sur toutes ces choses. Prenez simplement votre croix !

L’IDENTIFICATION À CHRIST

Il est important de comprendre le but du message de la croix pour nos vies. Nous devons désirer nous identifier à la mort de Christ afin d’avoir Sa vie et être libres. Mais parfois, nous essayons de trouver un raccourci, nous essayons de remplacer l’œuvre de la croix par la délivrance. Nous voulons une vie chrétienne où il suffirait d’appuyer sur un bouton pour obtenir une réponse instantanée. Pourtant, dans Galates 2 : 20, Paul affirme : « J’ai été crucifié avec Christ ; et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi ; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu… » C’est une description merveilleuse de sa façon de vivre. A travers la révélation qu’il a reçue, Paul a appris qu’il devait identifier sa vie à celle de Christ, renoncer à lui-même et crucifier sa chair. Il vivait cette révélation et pouvait la prêcher. Sa vie était un témoignage de la transformation que la croix peut apporter. Le message de la croix est un avertissement constant et un rappel qui expose les faiblesses de notre chair et nous permet de voir notre état réel. Cela produit la repentance, nous emmène à nous renier nous-mêmes et à retourner à la croix, à nouveau.

VRAIMENT LIBRE !

Alors si vous êtes sûrs, au fond de votre cœur, que votre vie est livrée à Christ, ne confondez pas les faiblesses de votre chair avec une possession démoniaque. Vous êtes peut-être un chrétien faible mais vous n’avez pas de démons pour autant ! C’est pour cela que l’apôtre Paul a tellement parlé des dangers de la chair, car il était pleinement conscient de nos faiblesses. Rappelez-vous : « Si donc le Fils vous affranchit, vous serez réellement libre ! » (Jean 8 : 36)

Publicités

A propos Administrator

Part of the CTMI | Church Team Ministries International network, spreading the message of the Cross, as the answer for the Church and our lives. We preach Jesus Christ and him crucified.
Cet article a été publié dans Ce que l'Eglise doit savoir. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s